Gestion des cookies

Fin des cookies tiers : Vers un monde sans cookies đŸȘ😱?

Google a créé un bouleversement dans le monde du web en annonçant que dÚs 2022 (date repoussée à 2024 !), Chrome ne prendra plus en charge les cookies tiers.

L’an dernier, Apple avec iOS 15 qui renforce la confidentialitĂ© de ses utilisateurs en dĂ©sactivant les cookies emails, et en permettant de ne pas partager son adresse e-mail.

Le rĂšglement eprivacy,  qui veut renforcer la protection de la vie privĂ©e en ligne des citoyens et rĂ©glementer en profondeur la protection des donnĂ©es sera bientĂŽt appliquĂ© dans l’union europĂ©enne.

C’est la fin des cookies tiers. On pourrait mĂȘme se demander si cela impacterait les performances de votre site web !

Nous dirigeons-nous vers une disparition dĂ©finitive des cookies ? Mais avant tout…

C’est quoi un cookie ?

c'est quoi un cookie

 

Un cookie, c’est un petit bout de code qui suit les moindres mouvements des internautes sur le web. Il en existe de plusieurs types.

Ainsi, par exemple, si un utilisateur accĂšde Ă  un site Web – par exemple, ikrea.com – ce site crĂ©e un cookie qui est ensuite enregistrĂ© sur l’ordinateur de l’utilisateur, c’est les cookies first party ou  propriĂ©taire. Ils contribuent Ă  offrir une meilleure expĂ©rience utilisateur. 

Ces cookies permettent au navigateur de mĂ©moriser des informations importantes sur l’utilisateur telles que les articles qu’il a ajoutĂ©s Ă  son panier d’achat, son nom d’utilisateur, ses mots de passe et ses choix de langue.

En revanche, les cookies tiers, eux, ne sont pas crĂ©Ă©s par le site Web visitĂ©, mais plutĂŽt par quelqu’un d’autre des serveurs tiers (tels que les ad server) Ă  des fins de tracking et pour la publicitĂ© en ligne

 

La disparition des cookies tiers chez Google 

 

« Les utilisateurs exigent une plus grande confidentialitĂ© – y compris la transparence, le choix et le contrĂŽle sur la maniĂšre dont leurs donnĂ©es sont utilisĂ©es – et l’Ă©cosystĂšme Web doit Ă©voluer en consĂ©quence », dĂ©clare Google 

 

Pas le premier Ă  y renoncer – Safari et Firefox les bloquent dĂ©jĂ  par dĂ©faut -, une telle dĂ©cision de Google a tout de mĂȘme provoquĂ© le buzz dans le monde de la publicitĂ© web, puisque son navigateur dĂ©tient Ă  lui seul plus de 68% de part de marchĂ©.

L’annonce soulĂšve de nombreuses questions pour les professionnels du ciblage et du reciblage web.

Google Chrome a Ă©galement annoncĂ© qu’il ne construirait pas “d’identifiants alternatifs pour suivre les individus lorsqu’ils naviguent sur le web, et que nous ne les utiliserons pas dans nos produits ».

statista browsers phone

 Source : Statista

 

C’est devenu l’une des technologies centrales et la base du modĂšle Ă©conomique de la publication sur le web.

En effet, ils permettent de suivre le parcours des clients en ligne, rĂ©colter de l’information sur eux, leurs intĂ©rĂȘts et ainsi de mieux les re-cibler par la suite.

Les cookies ont largement concourus au développement et au succÚs du data driven marketing (marketing basé sur la donnée), de la publicité en ligne et du e-commerce.

 

iOS 15 et l’anonymat e-mail 

mails cookies iOS 15

 

En juin 2021, Apple a dĂ©ployĂ© iOS 15, iPadOS 15, macOS Monterey et watchOS 8 qui permettent de mieux contrĂŽler et gĂ©rer l’accĂšs Ă  ses donnĂ©es. En effet, Apple ajoute d’autres fonctionnalitĂ©s de confidentialitĂ©, notamment la protection de la confidentialitĂ© des courriers Ă©lectroniques et les rapports sur la confidentialitĂ© des applications.

 

En plus de dĂ©cider si Facebook peut ou non collecter des donnĂ©es Ă  partir de leurs appareils mobiles, les utilisateurs d’iPhone peuvent dĂ©sormais dĂ©finir des protections renforcĂ©es dans toutes les applications. Cette coupure soudaine de la localisation des utilisateurs, des informations de recherche et d’autres donnĂ©es signifie que Facebook ne sera pas en mesure de diffuser des publicitĂ©s trĂšs ciblĂ©es. 

Les utilisateurs peuvent aussi décider de mettre en place la « Protection de la confidentialité du courrier » et « Masquer mon adresse e-mail ».

La fonction « Masquer e-mail » permet de s’inscrire Ă  des sites, newsletter ou applications avec une adresse e-mail cryptĂ©e temporaire, liĂ©e au compte e-mail principal de l’utilisateur.

Enfin, les campagnes d’email marketing deviendront plus difficiles Ă  attribuer avec les derniĂšres mises Ă  jour. Apple bloquera les pixels d’attribution attachĂ©s aux e-mails, cachant ainsi les informations sur les utilisateurs aux expĂ©diteurs d’e-mails.

Tant de fonctionnalités qui renforcent la protection des données utilisateurs, mais qui provoquent des changements stratégiques pour les spécialistes du marketing.

 

Une législation renforcée

 

Ces mesures  viennent d’une inquiĂ©tude grandissante exprimĂ©e par les utilisateurs de plus en plus mĂ©fiants des annonceurs et soucieux de la protection de leurs donnĂ©es.

En 2018, le rĂšglement gĂ©nĂ©ral sur la protection des donnĂ©es (RGPD), limitait et rĂ©glementait l’utilisation par les sites web des cookies. L’internaute devient alors dĂ©cideur, choisissant ou non de se laisser suivre par des cookies.

Le rĂšglement ePrivacy Ă  venir, va renforcer ce contrĂŽle de l’usage de cookies et renforcer la vie privĂ©e des internautes.

Aux Etats-Unis on retrouve l’Ă©quivalent du RGPD, le California Consumer Privacy Act.

 

CCPA USA data RGPD

 

Les géants du web et de la tech ont été forcés à plus de transparence.

Il n’est plus possible de laisser l’internaute dans le flou quant Ă  l’utilisation de ses donnĂ©es personnelles, ou de son tracking pendant sa navigation. Il s’agit dĂ©sormais de lui laisser le choix ou non de les partager, et surtout Ă  quelles fins.

A une Ă©poque oĂč les internautes se sont habituĂ©s aux bloqueurs de publicitĂ©s  pour Ă©viter d’ĂȘtre suivis, et face Ă  une lĂ©gislation toujours plus stricte, les cookies tiers semblent avoir atteint leur limite.

 

Les conséquences sur le marketing et les annonceurs

google analytics cookies statistiques

 

  • La disparition des cookies tiers

 

Les marketeurs ont longtemps profitĂ© des cookies tiers et construit des stratĂ©gies d’acquisition autour de cette donnĂ©es rĂ©coltĂ©e.

De nombreux sites ont été contraints de revoir leur modÚle économique (Google estime que les revenus publicitaires ont chuté de 52 % en raison de la suppression des cookies tiers).

Les annonceurs, d’autre part, devront redĂ©finir la façon dont ils crĂ©ent des campagnes publicitaires.

41 % des spécialistes du marketing pensent que leur plus grand défi sera leur incapacité à faire le suivi des bonnes données.

 

  • La confidentialitĂ© des adresses e-mails et mails chez Apple

 

Avec plus d’un milliard d’appareils Apple en utilisation dans le monde iOS 15 crĂ©e un bouleversement dans la rĂ©colte de donnĂ©es.

Les statistiques d’emails marketing seront faussĂ©es (taux d’ouverture, taux de rebond
)

 Les donnĂ©es rĂ©coltĂ©es via les applications ou sites, parfois anonymisĂ©es via “masquer mon email”, ne seront plus exploitables.

 

Comment construire un public des cibles et retargeter des clients désormais ?

 

Quelles solutions face Ă  la fin des cookies tiers ?

La meilleure solution pour votre entreprise sera la votre :

  • RĂ©Ă©valuez votre stratĂ©gie et adaptez-vous Ă  ces changements.
  • Basez-vous sur les cookies propriĂ©taires et les informations fournies par vos consommateurs. RĂ©coltez de la donnĂ©e de maniĂšre opt-in auprĂšs de vos clients.

Vous fournirez une publicité plus ciblée et de qualité.

En tant que spécialiste du marketing soyez innovants et adaptatifs, la dépendance à une seule technologie est toujours risquée !

 

Des solutions alternatives aux cookies tiers

data analytics site agence

 

Google a pour volontĂ© de collecter lui-mĂȘme les donnĂ©es des utilisateurs, pour ensuite les partager aux annonceurs via une API sĂ©curisĂ©e. C’est la privacy sandbox, mais cette solution repose le problĂšme de la dĂ©pendance des annonceurs aux big tech.

75 % du marchĂ© de la publicitĂ© en ligne est dĂ©jĂ  dĂ©tenu par Google et Facebook. Le danger principal est de se retrouver dĂ©pendant d’une solution qui risque de ne pas persister au vu de l’évolution des lĂ©gislations.

 

  • Les cookies propriĂ©taires

 

Tous les cookies ne seront pas bannis. En effet les cookies first party persistent.

La data first party c’est la donnĂ©e directement donnĂ©e par le client. 

Via les historiques d’achats, les interactions sur leurs sites ou applications, ou encore les programmes de fidĂ©litĂ©, les marketeurs ont une quantitĂ© de donnĂ©es infinie pour mieux cibler leurs clients.

  • 52% des spĂ©cialistes du marketing ont pour objectif d’en collecter davantage en 2021 dans le cadre de leurs stratĂ©gies digitales.

“Une Ă©tude menĂ©e conjointement par Google et le Boston Consulting Group rĂ©vĂšle que seul 1% des services Marketing utilise la donnĂ©e propriĂ©taire (data 1st party) pour crĂ©er des expĂ©riences pertinentes pour leurs clients”

Avec ce type d’informations on ne market plus avec de la publicitĂ© excessive, intrusive et non consentie mais avec de la data propriĂ©taire et consentie. On peut alors optimiser l’expĂ©rience client et la fidĂ©lisation des internautes identifiĂ©s. 

Bien sĂ»r, il ne sera plus possible de suivre les clients sur d’autres sites et leur envoyer des publicitĂ©s ciblĂ©es, mais c’est plus Ă©thique et plus agrĂ©able ! Et juridiquement, c’est moins risquĂ©.

Le risque de se tromper sur le ciblage de la publicitĂ© et de perdre de l’argent est Ă©galement moins Ă©levĂ©.

Ces donnĂ©es permettront d’avoir une meilleure connaissance client, d’identifier des enjeux business clĂ©s, et d’opĂ©rer des campagnes personnalisĂ©es

 

  • La donnĂ©e zero party 

La donnée zero party sont des informations opt-in fournies par le consommateur. 

Ce sont “des donnĂ©es qu’un client partage volontairement et de maniĂšre proactive avec une marque, ce qui peut inclure les donnĂ©es d’un centre de prĂ©fĂ©rences, les intentions d’achat, le contexte personnel et la maniĂšre dont l’individu veut ĂȘtre identifiĂ© par la marque”

Cette association entre donnée first et zero party offre une expérience hyper-personnalisée et va créer une plus value.

Cette solution est la plus précise et qualitative pour engager vos prospects et vos clients.

En tant que spécialiste du marketing, soyez créatif, car la dépendance à une seule technologie est toujours risquée!

Vous souhaitez moderniser votre site web, ou tout simplement en créer un, optimisé et à votre image ?
N’hĂ©sitez pas Ă  demander un devis, ou nous contacter par mail pour discuter de votre projet.